Notes pour Mykonos Tourlos Marina

 

Port municipal avec pendilles, pas cher. Réserver par SMS auprès du Harbour Master Nikos mais il ne donne pas son numéro à tout le monde, ce qui rend la chose compliquée. Il faut ensuite rappeler vers 9 h le jour de l’arrivée et il décide s’il y a de la place. Nikolas est un peu impressionnant quand on ne le connaît pas et il vire les bateaux qui n’ont pas réservé avec assez de véhémence.... Son acolyte (avec un anglais compliqué à comprendre) n’est pas mieux. Et on était ici en mai... Photo

Nombreux charters arrivant des le vendredi soir jusqu'au dimanche et voiliers de promenade à la journée. Donc le port est complet à ce moment et les visiteurs sont renvoyés sur les mouillages alentours.

Eau & électricité (10€). Par vent S/SE le clapot vient s’ajouter aux remous des navettes (Seabus pour se rendre en ville), ferries et paquebots… Des cargos sont à quai pas loin et peuvent décharger du ciment ou du sable qui viennent recouvrir les bateaux et s'infiltrent à l'intérieur. Difficile de s'en débarasser ensuite!

Supérette – laundry – location de voiture à la sortie du port.

Shipchandler sur la route qui monte à gauche : BLUE MARINE  Photo Web 7

Le départ Seabus n'est pas loin de la marina et on prend les billets tout au fond de la petite baie après la marina. Ils ont 2 arrêts à Mykonos : le premier s'appelle Old Port, et le second Downtown. C'est là où il faut descendre, très près du centre ville.

SOUVLAKI STORY, excellent kebab qui, malgrè sont implantation en centre ville, livre à bord, à la marina de Tourlos.  Photo Web 7

MADOUPAS MEAT, boucherie derrière le vieux port, en ville. Mets la viande sous vide. Photo

DIAMANTIS VASILIS, super sympa, horloger et vend de jolis bracelets montre. Fabrique aussi des petits objets en argent. De plus, c'est un plongeur averti qui peut renseigner sur les spots du coin. Photo

Au nord de l'île, l'anse de Fokos est magnifique et on mange très bien à la taverna FOKOS. Photo

En résumé, MYKONOS est une belle île, avec le charme architectural des Cyclades, Photomais tout cela est un peu gâché par la visite de milliers de croisiéristes tous les jours. En ce moi de mai, et d'après les habitants de Mykonos, les 3 paquebots journaliers déversaient 10 000 personnes par jour !.